Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les dix hauts lieux de la préhistoire (1/3)

Ethiopie, Géorgie, Espagne : avec le Professeur Henry de Lumley
De l’Ethiopie, terre de l’humanité à la Vallée des merveilles dans la montagne sacrée du Bego, Henry de Lumley retrace 10 hauts lieux de la préhistoire. Près de deux millions d’histoire vous sont contés en trois émissions. Première partie consacrée à Fejej en Ethiopie, Dmanisi en Géorgie, Fuente Nueva et Sima del Elefante en Espagne.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ecl525
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/ecl525.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida3985-Les-dix-hauts-lieux-de-la-prehistoire-1-3.html
Date de mise en ligne : 15 février 2009


Fejej en Ethiopie, berceau de l’humanité

La région de Fejej dans le bassin de l’Omo-Turkana est une région que le professeur de Lumley connaît bien, puisqu’il dirige les fouilles sur place depuis 1992. Ce site vieux de deux millions d’années a vu naître les premiers fabricants d’outils.
Plus de 2 500 outils taillés ont été retrouvés, particulièrement bien conservés, essentiellement en quartz, matière première issue de l’environnement immédiat du site. Ces outils sont très souvent directement associés à des restes d’animaux fossiles. Ce lieu d’activité de l’homo habilis est consacré à la préparation de nourriture carnée où des carcasses rapportées pour être dépouillées et désarticulées.
Quatre restes d’hominidés, constitués de trois restes dentaires attribués à Homo habilis et d’un fragment d’humérus attribués à Paranthropus boisei, sont également connus à Fejej. A partir de 2002, au cours des missions de prospection organisées sur le terrain, dans la région de Fejej, de nombreuses localités ont été découvertes. Parmi celles-ci, trois localités ont livré des restes d’hominidés archaïques, attribués à Australopithecus anamensis, associés à des faunes permettant de proposer un âge compris entre 4,2 et 5 millions d’années.
Les restes humains se rapportant à Australopithecus anamensis découverts à Fejej apportent par conséquent des données inédites sur l’évolution humaine et en particulier sur :
- l’âge des Australopithecus anamensis,
- l’évolution des Australopithèques,
- la morphologie du squelette crânien des Australopithecus anamenis. _ Les recherches menées dans la région de Fejej se situent par conséquent à la pointe des recherches internationales concernant l’origine de l’humanité.

Chantier de fouille à Fejej, en Ethiopie
Chantier de fouille à Fejej, en Ethiopie

Les premiers hommes aux portes de l’Europe

Avançons à la fois dans le temps et dans l’espace. Nous sommes aux frontières de l’Europe, à Dmanisi En Géorgie pour le deuxième haut lieu de la préhistoire.
Il faut attendre 1,8 million d’années pour que nos ancêtres se rapprochent de l’Europe occidentale. En 1991 des archéologues médiévistes retrouvent à Dmanisi lors de fouilles de caves, des mandibules de rhinocéros, mais également des choppers (galets taillés sur une seule face, servant d’outils) et de nombreux restes humains. Il s’avère que les populations du Moyen-âge avaient creusé leurs caves dans des dépôts préhistoriques ! Des restes d’homo georgicus. En 1999, deux autres spécimens sont mis à jour (une calotte crânienne et un crâne avec une face mieux préservée). En 2007, quatre nouveaux fossiles datés de 1.77 millions sont retrouvés. Il s’agit de restes de trois adultes et un adolescent.

Caves médiévales à Dmanisi, regorgeant de restes préhistoriques
Caves médiévales à Dmanisi, regorgeant de restes préhistoriques

Trois sites en Espagne

Barranco Léon, Fuente Nueva et Sima del Elefante sont les trois sites clés de la préhistoire en Espagne. L’homme s’y est installé il y a 1,2million d’années.
Les assemblages osseux de Barranco Leon et Fuente Nueva, datés de 1,2-1,3 million d’années, qui ont livré mille quatre cents outils lithiques de technologie Olduvaïenne, représentent, à ce jour, la seule preuve certaine de la présence humaine dans le Sud de l’Espagne au cours du Pléistocène inférieur.

Fouilles réalisées à Gran Dolina en Espagne
Fouilles réalisées à Gran Dolina en Espagne

Henry de Lumley est directeur de l’Institut de paléontologie humaine, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et correspondant de l’Académie des sciences.

Carte des migrations préhistoriques
Carte des migrations préhistoriques
African : L, L1, L2, L3, L3 Near Eastern : J, N Southern European : J, K General European : H, V Northern European : T, U, X Asian : A, B, C, D, E, F, G (note : M is composed of C, D, E, and G) Native American : A, B, C, D, and sometimes X

En savoir plus :

Poursuivez l’écoute :
Les dix hauts lieux de la préhistoire (2/3)
Les dix hauts lieux de la préhistoire, avec le professeur Henry de Lumley (3/3)

- Institut de paléontologie humaine
- Canal Académie diffuse les conférences de l’Institut de paléontologie humaine qui se déroulent une fois par mois. Consultez ces conférences en cliquant sur le thème "paléontologie-préhistoire"

- Henry de Lumley, correspondant de l’Académie des sciences, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
- Henry de Lumley sur Canal Académie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires