Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Verlaine, poèmes en musique

"Poésie en mouvement", proposée par Patrick Hamel

Le comédien et chanteur Patrick Hamel, grand amateur des poètes du XIXe siècle, lit ici quelques poèmes de Paul Verlaine puis, les ayant mis en musique, en propose une version chantée. Voyage sonore à travers les mots de Verlaine... belle surprise !


Bookmark and Share

«L’Art, mes enfants, c’est être absolument soi-même», Paul Verlaine.




Patrick Hamel s'attache à partager son admiration pour les poètes du XIXe siècle et, depuis plusieurs années, il a mis au point un spectacle chanté dans lequel il évoque Verlaine, Rimbaud, Baudelaire, Mallarmé, Nerval et Apollinaire.

Pour lui, l'œuvre poétique se découvre aussi bien à travers la voix parlée qu'à travers la voix chantée. «Ecrire la musique sur un poème et le chanter est un acte d'amour envers une œuvre, dit-il. C'est aussi la meilleure façon de la pérenniser, de la faire connaître et de participer à sa survie. On ressent par le rythme de la musique et de la voix une véritable émotion poétique. Le poème devient chanson, cela lui donne une autre portée, une autre compréhension et une autre dimension.»

Partagez cette émotion poétique grâce à cette émission consacrée à Verlaine. Patrick Hamel prend soin de commencer par donner quelques éléments biographiques utiles pour resituer l'œuvre dans la vie de l'auteur des Fêtes galantes. Après chaque poème, il donne également quelques commentaires qui précisent le contexte dans lequel Verlaine l'a rédigé.

Parmi les poèmes lus et chantés découvrez :

- Mon rêve familier
- Clair de lune
- O triste, triste était mon âme
- La chanson de Gaspar Hauser
- Soleils couchants

«Venez chère grand âme, on vous appelle, on vous attend.» Cette phrase fut écrite en 1871 par Paul Verlaine à Rimbaud pour qu’il puisse venir à Paris et rencontrer le cercle des vilains bonhommes qui étaient des artistes tournés vers le futur. Rimbaud avait dans ses poches plusieurs poèmes et notamment le fameux «Bateau ivre». Verlaine avait déjà un petit nom dans le milieu de la poésie, en 1866 il avait publié à compte d’auteur les «Poèmes saturniens» dont «Rêve familier».


Pour aller plus loin :

Ecoutez les autres émissions avec(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires