Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

1956, la deuxième mort de Staline

Avec Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française
Les éditions Complexes viennent de rééditer le livre d’Hélène Carrère d’Encausse, 1956, La deuxième mort de Staline. Ce livre, publié pour la première fois en 1984, permet toujours d’évaluer les forces qui ont présidé à la destruction finale du communisme soviétique. Hélène Carrère d’Encausse est l’invitée de Christophe Dickès.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST215
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist215.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1143-1956-la-deuxieme-mort-de-Staline.html
Date de mise en ligne : 30 novembre 2006


Après la mort de Staline en 1953, contre toute attente, devant le XXe Congrès du PCUS, Nikita Krhroutchev va prononcer un discours dénonçant le culte de la personnalité entourant Staline : La conscience des hommes, que la peur avait presque détruite, se réveille dans cette année 1956. Elle cherche à comprendre, et nul pouvoir ne sera dès lors assez puissant pour abolir à nouveau cette conscience qui sort d’un long assoupissement écrit le Secrétaire perpétuel de l’Académie française. Le processus de déstalinisation ne fait que commencer. Il s’agit sans doute de la première étape de la remise en cause d’un système et de son idéologie qui, finalement, périront dans la dernière décennie du siècle. Avec ses qualités pédagogiques et son sens du détail et de la nuance, Hélène Carrère d’Encausse présente ce processus de déstalinisation et insiste sur le rôle réel de l’ambivalent Nikita Khrouchtchev.

A lire et écouter.

- Dans la préparation de cette émission, nous nous sommes également reportés aux deux ouvrages d’Hélène Carrère d’Encausse : L’Empire d’Eurasie et Lénine, tous deux édités chez Fayard.
- L’Empire d’Eurasie a fait l’objet d’une émission spéciale sur Canal Académie : cliquez ici.
- Les éditions Complexes.

A propos d’Hèlene Carrère d’Encausse

Hélène carrère d’Encausse
Hélène carrère d’Encausse
Secrétaire perpétuel de l’Académie française.

Née à Paris dans une famille que l’esprit cosmopolite et la révolution russe ont de longue date dispersée à travers l’Europe. Elle compte parmi ses ancêtres de grands serviteurs de l’Empire, des contestataires du même Empire, le président de l’Académie des sciences sous Catherine II et trois régicides. Cette hérédité la prédisposait naturellement à l’étude de l’histoire et de la science politique qu’elle a enseignées à la Sorbonne avant de transférer sa chaire professorale - l’esprit nomade de la famille aidant - à l’Institut d’études politiques de Paris.

Professeur invité dans de nombreuses universités étrangères, en Amérique du Nord et au Japon surtout, elle est docteur honoris causa de l’université de Montréal et de l’université de Louvain. Président de Radio Sorbonne-Radio France de 1984 à 1987, membre de la Commission des sages pour la réforme du Code de la nationalité en 1986-1987. Durant l’année 1992, occupa le poste de conseiller auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, participant ainsi à l’élaboration d’une politique d’assistance à la démocratisation des anciens États communistes. Élue au Parlement européen en juin 1994, elle est vice-président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense ; vice-président de la commission des Archives diplomatiques françaises ; elle a présidé la Commission des Sciences de l’homme au Centre national du livre de 1993 à 1996. Nommée en 1998 membre du Conseil national pour un nouveau développement des sciences humaines et sociales. En 2004, présidente du conseil scientifique de l’Observatoire statistique de l’immigration et de l’intégration.

Elle a reçu le prix Aujourd’hui pour L’Empire éclaté en 1978, le prix Louise Weiss en 1987 ; le prix Comenius en 1992 pour l’ensemble de son œuvre et le prix des Ambassadeurs en 1997, pour Nicolas II. Elle est membre associé de l’Académie royale de Belgique. Élue à l’Académie française, le 13 décembre 1990, au fauteuil de Jean Mistler (14e fauteuil).

Élue secrétaire perpétuel le 21 octobre 1999.

En savoir plus :

- Hélène Carrère d’Encausse de l’Académie française
- Hèlene Carrère d’Encausse sur Canal Académie

Vient de paraître et à lire également sur ce sujet :

Sébastien Haffner, Le pacte avec le diable-Les relations germano-soviétiques 1917-1941, préface d’Alfred Grosser, Alvik Editions. Journaliste allemand, Sébastien Haffner nous offre une vision trop peu étudiée par l’historiographie, en établissant une continuité dans les relations germano-soviétiques entre les deux Guerres mondiales. Un livre passionné et passionnant.

Les grandes dates de Staline sont sur Kronobase






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires